VIDEO. En France, 19 000 enfants seraient victimes de négligence

FRANCE 3

A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, une équipe de France 3 a suivi les gendarmes de l'unité médico-judiciaire de Bourg-en-Bresse.

Il y a tout juste 25 ans, l'organisation des Nations Unies adoptait une convention destinée à mieux protéger les mineurs. Aujourd'hui en France, 19 000 enfants seraient maltraités, victimes de négligence et notamment d'agressions sexuelles.

A la brigade de prévention de la délinquance juvénile de Bourg-en-Bresse, le travail est délicat. Les témoignages d'enfants maltraités sont obligatoirement filmés. "On a besoin d'un maximum de renseignements avec des détails très précis pour pouvoir qualifier l'infraction et savoir ce qu'il s'est vraiment passé" , explique une gendarme au micro de France 3.

Un suivi psychologique

Les auditions de mineurs victimes d'agressions sexuelles se déroulent dans un établissement hospitalier. A l'issue de l'entretien, l'enfant consulte aussitôt un médecin. Une éducatrice propose par la suite une prise en charge psychologique.

Depuis début 2014, 353 mineurs ont été auditionnés pour des faits de violence ou d'agression sexuelle dans le département de l'Ain, soit 20% de plus que l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne