VIDEO. Débat sur les langues régionales : un chèque en breton refusé par la CAF

Un professeur de musique dans les Côtes d'Armor, bretonnant et membre du Conseil culturel de Bretagne, vient de se voir retourner l'un de ses chèques, écrit en breton.

Romain Sponnagel n'en est pas encore revenu. Son chèque libellé en breton a été refusé par le destinataire. Cela ne lui était encore jamais arrivé et pourtant un courrier de la Caisse d'allocations familiales (CAF) lui explique bien que son paiement ne peut être accepté par la Caisse des dépôts, car il faut un chèque en français. Or, il est tout à fait autorisé aujourd'hui de rédiger des chèques en breton.

La CAF des Côtes d'Armor a aussitôt reconnu son erreur. D'ailleurs, un tel incident est plutôt rare, mais en plein débat sur les langues régionales à l'Assemblée nationale, cette petite histoire fait désordre... Et en rendant publique cette mésaventure, ce défenseur de la culture bretonne apporte sa contribution au débat.

Vous êtes à nouveau en ligne