VIDEO. 13h15. Emploi : "Enfin, quelqu'un me reconnaît. Je ne suis pas rien..."

Près d'un an à chercher un travail en CDI après plusieurs contrats courts, c'est ce qu'a vécu Corinne, une ancienne gardienne d'immeuble qui a passé un BTS de management l'année dernière. Elle est maintenant assistante de direction. Extrait de "13h15 le dimanche" du 1er novembre.

Corinne a cherché pendant presque un an à Tours (Indre-et-Loire) un poste d'assistante de direction. Après avoir enchaîné plusieurs CDD, elle a obtenu un entretien d'embauche pour un contrat de longue durée. Cette mère de famille s'y est rendue avec une grande anxiété. Ce travail pouvait éloigner cette peur de la précarité qui use les demandeurs d'emploi. Cette fois, c'est la bonne, Corinne a été embauchée !

"Sur le moment, j'ai eu un peu peur, je l'avoue, mais c'est passé très vite. J'avais peur de l'inconnu, ne sachant pas où j'allais. Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce vraiment moi ? Non, non, il a bien dit mon nom, donc, c'est bien moi… Enfin, quelqu'un me reconnaît. Voilà, c'est la reconnaissance. Je ne suis pas rien…" se souvient-elle tout sourire derrière le bureau qu'elle occupe désormais dans une petite entreprise de bâtiment.

"Je suis fière d'elle"

Corinne découvre sur le tas son nouvel environnement professionnel en se rendant sur un chantier avec son patron, qui n'a pas hésité à lui faire confiance en dépit de son inexpérience dans ce secteur. "C'est très technique. Il faut que j'apprenne", reconnaît la jeune femme qui a été gardienne d'immeuble pendant vingt ans et a obtenu un BTS de management l'année dernière. Un point positif pour le patron : "Elle était la seule adulte ! Ça prouve que la personne est capable de se remettre en cause."

Rentrer à la maison le soir et raconter sa journée de travail… Toute la famille de Corinne en rêvait. "Elle est enfin récompensée de ce qu'elle a fait et je suis fière d'elle", dit sa fille qui précise qu'elle "est encore en période d'essai, donc on ne sait jamais, mais la voir heureuse, ça fait du bien quand même." Autour de la table, on trinque au succès de la maman dont le CDI apaise enfin la peur du lendemain.

Vous êtes à nouveau en ligne