Justice : deux militants antispécistes jugés pour avoir violenté un boucher

FRANCE 2

Le procès d'un couple de militants antiscpécistes s'est ouvert mardi 4 juin, ils sont accusés d'avoir attaqué une boucherie biologique à Paris.

C'est le procès d'une action violente, au nom de la cause animale. Un couple est accusé d'avoir attaqué une boucherie biologique à Paris. Leur victime est encore traumatisée. "C'est la première fois que les vegans s'attaquent à un boucher. Avant, il n'y avait que des dégâts matériels. Nous avons franchi un degré supplémentaire"', dénonce Me Carine Kalfon, l'avocate du boucher. Trois mois de prison avec sursis sont requis à l'encontre de la femme du couple et six contre l'homme. Ce dernier assume son action. 

Un même mode opératoire

"Il est important de continuer à se battre pour cette cause qui est essentielle", explique-t-il, en se cachant le visage. En France, depuis deux ans, les boucheries et les poissonneries sont devenues des cibles. Les malfaiteurs usent toujours du même mode opératoire. Des grosses pierres pour casser les vitrines et un message militant taggué pour signer l'acte : stop au spécisme. Ces militants voudraient empêcher la consommation de viande en France. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne