Une plainte contre l'État pour défaut de prise en charge de l'autisme

FRANCE 3

Sophie Janois, avocate spécialisée dans le droit de la santé, lance une action symbolique contre l’État. Elle explique son combat sur le plateau du Soir 3.

L'autisme touche 650 000 personnes en France. Pour les familles de ces malades, les difficultés sont multiples. Sophie Janois, avocate spécialisée dans le droit de la santé, peut en témoigner, elle qui s'occupe de plusieurs d'entre elles. "En plus de leur désarroi, ces familles sont désormais en colère, puisque aucune solution concrète ne leur est apportée, alors que ces solutions existent", déclare-t-elle.

Sophie Janois s'appuie sur les recommandations de la Haute autorité de santé, datant de mars 2012, et qui préconise des méthodes adaptées pour permettre aux enfants autistes d'évoluer. Ces méthodes, venues des États-Unis, "très peu de professionnels en France les connaissent", regrette-t-elle.

"L’État est responsable"

Demain, jeudi 2 avril, l'avocate lancera une procédure symbolique contre l'État pour défaut de prise en charge. "L’État est responsable, a une obligation de résultats à l'égard de ces familles", poursuit-elle. Sophie Janois s'occupe de 10 familles, mais assure avec émotion "qu'il y a en réalité plusieurs milliers de personnes concernées". "C'est aujourd'hui qu'il faut mettre des moyens pour faire des économies plus tard", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne