Un député socialiste s'attaque à l'apologie de l'anorexie

(Le député PS Olivier Véran propose 2 amendements au projet de loi santé Touraine pour lutter contre l'anorexie © Fotalia)

Lutter contre l'anorexie et contre l'apologie de la maigreur, c'est le nouveau cheval de bataille d'Olivier Véran, député socialiste de l'Isère. L'élu PS, qui est aussi médecin, dépose ce lundi deux amendements au projet de loi santé de Marisol Touraine.

A la veille du début de l'examen du projet de loi Santé de Marisol Touraine, un député socialiste dépose ce lundi deux amendements pour lutter contre l'apologie de l'anorexie. Olivier Véran, médecin élu PS de l'Isère, veut à la fois protéger les mannequins et sanctionner les agences mais aussi les sites internet qui incitent de nombreuses jeunes filles à la dénutrition.

"Il s'agit de protéger les mannequins au regard des risques de dénutrition que leur font courir les pressions sociales qui s'exercent aujourd'hui sur un certain nombre de mannequins par certaines agences ", explique-t-il. 

Certificat médical contre contrat de mannequinat 

Avec cet amendement, les agences de mannequins, avant d'accorder un contrat de travail à une jeune femme, devront désormais  "vérifier qu'un examen de santé a été réalisé, avec un certificat d'aptitudes à exercer le métier de mannequinat. Ce certificat devra notamment indiquer l'IMC, l'Indice de Masse Corporelle. S'il est trop faible et qu'il place le mannequin en état de dénutrition, le mannequin ne pourra pas être embauché par l'agence de mannequinat", précise le député PS. 

Des mesures qui avaient déjà été discutées, sans jamais être intégrées dans une loi, regrette Olivier Véran. 

"Suite au décès tragique d'un mannequin au Brésil qui était dans un état de dénutrition très avancé, il y avait eu une prise de conscience mondiale du phénomène et un certain nombre de pays ont mis en place des  dispositions similaires à celles que je propose, notamment l'Italie, l'Espagne, Israël ou encore la Belgique, qui avance sur ce sujet. En France c'était en 2008, il y avait eu une mission confiée à Marcel Ruffo, grand pédopsychiatre, qui avait fait plusieurs recommandations. Malheureusement, on était resté à l'époque au niveau d'une simple charte de bonnes pratiques. Six ans après, je constate que rien n'a évolué dans la législation et donc je décide de proposer au Parlement un amendement de façon à aller de l'avant ".

Pénaliser l'incitation à la dénutrition et à la maigreur excessive  

Pour compléter ce dispositif de protection des jeunes femmes, Olivier Véran propose un second amendement  qui vise à pénaliser l'incitation à la dénutrition. Dans son viseur, de nombreux sites internet qui font l'apologie de la maigreur. 

"Il existe aujourd'hui sur internet un certain nombre de sites qu'on appelle les "pro ana", qui expliquent notamment à des gamines que l'idéal de beauté féminin, c'est d'avoir l'écart maximal entre les cuisses, ou qui expliquent comment manger moins, comment perdre l'appétit jusqu'à disparaitre. Cette situation me parait tout à fait inacceptable, c'est pourquoi nous proposons cet amendement ". 

Olivier Véran, député socialiste de l'Isère
--'--
--'--
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a déclaré ce lundi qu'elle soutiendrait les deux amendements déposés par le député de sa majorité. 

Vous êtes à nouveau en ligne