Yvelines : enquête sur "La Communauté" de Trappes

France 3

Jamel Debbouze, Omar Sy et Nicolas Anelka sont tous trois à Trappes (Yvelines). La ville est le terrain d'enquête des journalistes Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, invitées du Grand Soir 3 ce mardi 9 janvier, pour leur livre La Communauté.

Dans les années 60-70, Trappes (Yvelines) est "une banlieue rouge, une ville de cheminots, qui va connaître une expansion extraordinaire. Elle passe de 10 000 à 30 000 habitants en quelques années grâce à l'afflux des immigrés recrutés par les grandes industries. Ainsi arrivent les parents de Jamel Debbouze, d'Omar Sy et Nicolas Anelka", explique Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde.

Le jihad "entre copains"

Ces dernières années, Trappes devient un terrain de recrutement des jihadistes. "De toute l'Europe, c'est la ville européenne qui envoie le plus de jihadistes à Raqqa. 67 sont partis. Trappes est une ville organisée autour de squares et des squares entiers partaient. Ils partaient entre copains pour les écoles coraniques en Égypte ou en Syrie", raconte Ariane chemin, elle aussi grand reporter pour le journal Le Monde, qui a écrit le livre La Communauté avec sa collègue.

"Les premiers prédicateurs arrivent avec le chômage, la drogue qui ravage les quartiers. Ils convainquent les jeunes de sortir des caves et de l'héroïne pour aller dans les mosquées", affirme Raphaëlle Bacqué. Et de conclure : "Avec le déclin du communisme se produit la montée de l'influence de la religion". Ariane Chemin renchérit : "Aujourd'hui, le vrai lieu de convivialité, c'est la mosquée".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne