Toulouse : une jeune femme licenciée à cause de son prénom

France 3

Une jeune femme de 27 ans a été licenciée par son employeur à Toulouse au motif que prénom faisait doublon avec celui d'une autre employée.

Marion, 27 ans, n'a pas été conservée par l'entreprise toulousaine où elle travaillait à l'issue de sa période d'essai car elle a refusé de changer son prénom. Son patron avait peur qu'elle soit confondue avec une autre commerciale de l'entreprise qui travaille sur le même poste.

Le motif du licenciement est même écrit noir sur blanc : "Problème d'identité au sein de la société, deux mêmes prénoms non voulus par direction". "Tous les matins, il me serrait la main, il me disait : 'bonjour Marie'. Il pensait que ça allait prêter à confusion. Il nous a convoquées et nous a dit : 'soit vous acceptez de changer de prénoms, soit on arrête tout'", a expliqué la jeune femme à France 3.

Une pratique courante

Pour se défendre, le responsable a expliqué que l'usage des pseudos était une pratique courante dans le secteur commercial, notamment dans les plateformes téléphoniques. Le délégué du défenseur des droits à Toulouse parle de discrimination. Marion est à la recherche d'un nouveau poste dans le même secteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne