La CGT en crise tient son congrès annuel

France 3

La CGT, le plus ancien et le premier syndicat de France, a ouvert ce lundi 18 avril son congrès annuel à Marseille dans un climat tendu. La CGT pourrait perdre son leadership dès les prochaines élections professionnelles, sans compter les conflits internes.

Ils sont venus réfléchir ensemble à leur avenir. Cette année, le 51e congrès de la CGT ressemble à un examen de conscience. Cinq jours de débat pour faire des choix sur les prochaines orientations du syndicat, cinq jours cruciaux pour redonner du souffle et de la crédibilité à la centrale. Avec seulement 26,7% des voix aux dernières élections professionnelles nationales, la CGT est désormais talonnée par sa rivale, la CFDT, qui pourrait bien la détrôner.

Le scandale Lepaon a laissé des traces

Une perte de vitesse qui s'explique d'abord par une crise identitaire. La CGT est tiraillée entre son goût du rapport de force et la nécessité du compromis. Thierry Lepaon, l'ancien patron de la CGT, a été contraint de démissionner, épinglé pour le coût de travaux de son bureau et de son appartement de fonction. La CGT a du mal à tourner la page, mais doit retrouver une identité sans perdre son âme. Autant de défis que va tenter de relever le syndicat centenaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne