Solidarité : la protection de l'environnement change la donne des dons de particuliers

FRANCE 2

Les Français, de plus en plus sensibles à la protection de la planète, dirigent leurs dons vers les associations qui y contribuent, au détriment d'autres causes.

La lutte pour la préservation de la planète est une cause qui touche de plus en plus de Français. Mercredi 25 septembre, un sondage de l'Observatoire national et régional des générosités, Odoxa pour Leetchi, révèle qu'ils sont de plus en plus à donner aux associations de protection de la Terre. La protection de l'environnement et des animaux sont les grands gagnants de ce nouvel élan. Mais d'autres secteurs souffrent mécaniquement de ce transfert de dons.

Des dons de moins bonne qualité chez Emmaüs

Ainsi, la protection de l'enfance a enregistré 6% de baisse, et la lutte contre la pauvreté un recul de 4%. Du côté d'Emmaüs, on constate aussi des dons de meubles ou de vêtements de moins bonne qualité. "Les gens essayent de mettre en ligne, de vendre ça autrement, dans des vide-greniers", explique ainsi Raul Almeida, coresponsable d'Emmaüs à Lyon (Rhône). Seul secteur "traditionnel" qui échappe à la baisse : la recherche médicale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne