SNCF : le trafic reprend doucement à Paris Saint-Lazare, après l'agression d'un contrôleur

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

En pleine heure de pointe, les contrôleurs et les conducteurs ont cessé le travail mardi. Un contrôleur s'est fait agresser lundi matin, dans un train entre Paris et Caen. Lors d'une réunion direction-syndicats, du personnel supplémentaire a été obtenu. Le mot d'ordre de grève est levé, et le trafic reprend progressivement ce mercredi matin, mais reste perturbé.

Chaque jour, ce sont normalement 450.000 voyageurs qui passent par la gare de Paris Saint-Lazare, au départ ou à destination de la Normandie. Depuis le milieu d'après-midi, en pleine heure de pointe donc, le trafic, a été fortement perturbé.

Les conducteurs ont pris la suite des contrôleurs, qui avaient cessé le travail après avoir appris qu'un contrôleur s'était fait agresser dans un train Paris-Caen lundi matin - un voyageur sans titre de transport lui a cassé le nez, et lui a occasionné plusieurs hématomes. 

Des négociations se sont ouvertes en fin d'après-midi entre la direction et les syndicats de contrôleurs. Elles se sont terminées dans la soirée sur un succès : du personnel supplémentaire a été obtenu pour assurer la sécurité des usagers et des agents. Huit postes de plus, qui permettent au trafic de revenir à la normale dans la soirée.

Mercredi matin, le trafic reprend petit à petit, mais il n'est toujours pas de retour à la normale. Les lignes J et L du Transilien restent encore fortement perturbées, avec un peu plus d'un train sur deux circulant sur ces deux axes. Pour les TER et Intercités en provenance et à destination de la Normandie, le trafic est quasiment revenu à la normale.

Vous êtes à nouveau en ligne