Situation toujours tendue à La Réunion avec de nouvelles violences

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le quartier du Chaudron à Saint-Denis sur l’île de La Réunion est pour la troisième soirée de suite le théâtre de violences. Si la situation semble s'être un peu calmée par rapport aux deux nuits précédentes, des bandes de jeunes affrontent toujours les forces de l’ordre. A l’origine de cette contestation, le coût jugé trop élevé du carburant sur l’île.

La tension est encore présente même si la situation semble s’être
un peu calmée sur l’île de la Réunion. Cette nuit encore, des bandes de
jeunes se sont regroupées dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis. Un
quartier plongé dans le noir et quadrillé par les forces de l’ordre. Un
escadron de gendarmerie mobile est arrivé en renfort de métropole en cours de
journée.

Des barrages enflammés ont été dressés dans plusieurs rues.
Selon les journalistes de la Radio Réunion 1ere présents sur place, jeunes et
policiers ont échangé jets de pierres et de gaz lacrymogènes. Ces violences se sont également étendues à d'autres communes de l'est et du sud de l'île.

Cette agitation est née d’un conflit sur les prix des carburants qui a mis en
lumière le malaise social sur l’île, et dans le quartier du Chaudron fortement
touché par le chômage. Toute la journée de jeudi, le préfet et les élus ont lancé des appels au calme. Une réunion, consacrée au prix du carburant est
prévue vendredi en préfecture. 

Vous êtes à nouveau en ligne