Simone Veil : des portraits tagués de croix gammées

FRANCE 3

Des tags antisémites ont été découverts sur les vitrines de plusieurs magasins à Paris. Des portraits de Simone Veil ont été barrés d'une croix gammée.

Un tag en plein Paris montre le visage de Simone Veil barré d'une croix gammée. Un symbole qui rappelle les heures sombres de l'Allemagne nazie. Les inscriptions ont été découvertes lundi 11 février au matin par la mairie du 13e arrondissement et suscitent l'indignation. La classe politique a réagi massivement sur les réseaux sociaux. "Salir la mémoire de Simone Veil, c'est salir la République", a ainsi écrit le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Franck Riester, lui, a tweeté : "Jamais nous ne céderons face à l'antisémitisme, face à ceux qui, par leur haine et leur ignorance, salissent la République."

+ 69% d'actes d'antisémitisme

Le week-end du samedi 9 et dimanche 10 février, un autre tag a été trouvé sur la vitrine d'un restaurant Bagelstein. Le mot "juden", "juif" en allemand, a été inscrit. Et quelques jours avant déjà, une autre boutique de cette même enseigne, a été recouverte d'une inscription antisémite, "la pourriture juive se répand". Les associations demandent aux pouvoirs publics d'agir pour qu'il y ait une reconnaissance de la menace. L'antisémitisme est en très forte progression en France. Selon le ministère de l'Intérieur, les actes ont augmenté de 69% les neuf premiers mois de l'année 2018, par rapport à 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne