VIDEO. Suède : tous responsables

La Suède caracole en tête de la sécurité routière en Europe, avec 27 morts par million d’habitants, contre une moyenne européenne de 49. Pour le gouvernement, c'est encore trop : l'objectif est de "zéro mort". "Avenue de l'Europe" détaille sa stratégie.

Les routes d’Europe sont les plus sûres du monde, et le nombre de personnes tuées dans de accidents de la route continue de diminuer chaque année. Mais il y a quand même encore eu 135 000 blessés graves et 25 300 morts en 2017, et la sécurité routière est devenue l’une des plus grandes causes européennes.

La Suède, elle, caracole en tête de la sécurité routière en Europe, avec "seulement" 27 morts par million d’habitants, contre une moyenne européenne de 49. Ces bons chiffres résultent d'une politique intransigeante. Contrôles fréquents et amendes faramineuses en cas d'excès de vitesse.ou de conduite alcoolisées sont bien acceptés par les automobilistes suédois. La discipline suffit-elle à expliquer la faible mortalité sur les routes suédoises ?

Une nouvelle approche de la sécurité routière

Pour le gouvernement, cette faible mortalité, c’est encore trop. Tout le pays est tendu vers le "zéro mort". Cette "vision zéro" repose sur une nouvelle approche de la sécurité routière, où le conducteur n'est plus seul à porter la responsabilité des accidents. Il s'agit en fait moins de réduire leur nombre que d'éliminer les risques d'accidents qui causent de graves dommages corporels. Comment ? en agissant sur l'ensemble de la situation routière : infrastructures, état des routes, véhicules... Les Suédois peuvent-ils réussir ?

Un reportage de Bertrand Boyer et Guy Sabin diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 6 juin 2018. 

Vous êtes à nouveau en ligne