Téléphone au volant : "Si vous écrivez un texto à 130 km/h, vous avez parcouru 250 m sans regarder la route"

75% des jeunes conducteurs affirment utiliser leur portable au volant. 
75% des jeunes conducteurs affirment utiliser leur portable au volant.  (CAMILLE MAZOYER / MAXPPP)

Alors que 75% des jeunes conducteurs affirment se servir de leur portable en conduisant, le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, a appelé, vendredi, les Français à se discipliner collectivement. 

"Il faut qu'on se discipline collectivement", alerte, vendredi 26 juillet sur franceinfo, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière. Selon une étude de l'Association française des sociétés d'autoroutes (ASFA) publiée ce vendredi, 75% des jeunes conducteurs reconnaissent utiliser leur téléphone portable au volant, même sur l’autoroute. 

"Le téléphone, c'est une addiction, un véritable fléau : si vous écrivez un texto à 130 km/h, vous avez parcouru 250 m sans regarder la route. Vous imaginez ce que ça veut dire...", analyse-t-il. "Le vrai enjeu, quand on conduit, c'est de ne pas se mettre en situation d'avoir la curiosité de savoir qui appelle ou envoie un message. Il n'y a qu'une seule solution : passer son portable en mode conduite, les deux grands systèmes d'exploitation (ndlr : Apple et Android) en sont équipés aujourd'hui", rappelle Emmanuel Barbe.

Des solutions pour ne pas céder à la tentation 

"Il y a une application "mode conduite" de la sécurité routière sur Android, qui est gratuite et qui permet, lorsque vous conduisez, d'envoyer automatiquement un message à celui qui appelle ou vous envoie un message pour lui dire que vous êtes au volant", propose par exemple le délégué interministériel.

Sinon, il faut carrément mettre le téléphone dans le coffre, il faut l'éteindre, etc. Mais surtout ne pas rester en situation de tentation, car on n'y résiste pas.Emmanuel Barbeà franceinfo

Risque de suspension du permis

"Si vous testez combien de fois vous regardez votre téléphone par jour - je l'ai fait - vous êtes à plus de 120 fois. C'est un objet qui n'a plus aucune dimension rationnelle, c'est vraiment une addiction", prévient-il. "Nous avons annoncé des mesures assez sévères contre ceux qui téléphonent tout en commettant une autre infraction : la suspension du permis de conduire pour quelques semaines", rappelle Emmanuel Barbe.

"Et 75% des Français l'approuvent. Ils ont bien conscience que c'est mal mais qu'on a du mal à s'en passer". La Loi d'orientation des mobilités (LOM) ouvre en effet la possibilité, pour les forces de l'ordre, de suspendre le permis de conduire en cas d'infraction commise tout en utilisant un téléphone portable.

Vous êtes à nouveau en ligne