Sécurité routière : quels sont les droits et les devoirs des piétons ?

FRANCE 2

En France, un piéton peut-il être verbalisé pour avoir traversé la route en regardant son téléphone portable, comme cela peut être le cas à Sassari (Italie) ?

En France, les piétons ne peuvent pas être verbalisés pour avoir traversé la route les yeux rivés sur leur téléphone portable. Par contre, les piétons n'ont pas tous les droits. "Il est notamment interdit de traverser n'importe où", explique le journaliste Simon Ricottier sur le plateau de France 2. "S'il y a un passage clouté à moins de 50 mètres, il est obligatoire de l'utiliser. De même, les piétons n'ont pas le droit de traverser une rue en diagonale ou en plein milieu d'une intersection, tous ces comportements peuvent vous valoir une amende de 4 €", ajoute-t-il.

484 piétons tués en 2017

"Que vous circuliez en trottinette classique, en monocycle ou en roller, vous êtes considérés comme piétons. Vous pouvez circuler sur le trottoir, mais à 6 km/h maximum. En revanche, interdiction de circuler sur la piste cyclable, réservée aux vélos et aux trottinettes électriques", précise notre journaliste. Les automobilistes peuvent aussi être verbalisés s’ils mettent en danger un piéton. "Le piéton est toujours prioritaire, même si le feu est vert pour les voitures. En cas d'accident, c'est l'automobiliste qui devra payer les dégâts. La sanction pour un automobiliste qui refuse la priorité aux piétons est de 135 € et 6 points en moins sur le permis", conclut Simon Ricottier. En 2017, 484 piétons ont été tués et 10 773 accidentés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne