Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes augmente de 7,3% en mars, troisième mois de hausse consécutif

Un gendarme invite un automobiliste à se ranger sur le bas-côté, à l\'entrée du festival du Bout du Monde de Crozon (Finistère), le 5 août 2016.
Un gendarme invite un automobiliste à se ranger sur le bas-côté, à l'entrée du festival du Bout du Monde de Crozon (Finistère), le 5 août 2016. (LOIC VENANCE / AFP)

Quelque 250 personnes ont été tuées sur les routes, soit 17 de plus qu'en mars 2018, annonce la Sécurité routière. C'est le troisième mois consécutif de hausse, après une baisse "historique" sur l'année 2018.

C'est désormais une vraie tendance. Le nombre de morts sur les routes a encore augmenté au mois de mars, selon les chiffres communiqués par la Sécurité routière, vendredi 19 avril. Quelque 250 personnes ont perdu la vie sur le réseau routier, soit 17 de plus qu'en mars 2018. La hausse constatée en février était déjà de 17,1% par rapport au même mois de l'année précédente et il s'agit du troisième mois de hausse consécutif, après une baisse "historique" sur l'année 2018.

"Le premier trimestre de l'année 2019 se caractérise par une hausse de la mortalité, avec 741 personnes tuées. Comparé à la moyenne sur cinq années (2013-2017), cela représente 25 morts supplémentaires", souligne la Sécurité routière.

Cette hausse concerne principalement les cyclistes (+8%), les cyclomotoristes (+7%), et les piétons (+5%), souligne le communiqué. "La mortalité des cyclistes est la plus forte relevée pour un mois de mars depuis dix ans, avec 18 décès estimés en mars 2019", précise la Sécurité routière

Vous êtes à nouveau en ligne