Rodéos : opération aérienne de la police

France 3

Comment lutter contre les rodéos motorisés ? À Lens (Pas-de-Calais), les forces de l'ordre traquent les chauffards par avion. 

Les policiers lensois (Pas-de-Calais) ont trouvé la parade pour lutter contre les rodéos urbains. À bord d'un hélicoptère, les autorités traquent les chauffards qui circulent à bord de motos et de quads non immatriculés. "Il arrive au carrefour derrière, c'est un quad", lance un policier. Il prévient ses collègues au sol, qui procèdent à l'interpellation du conducteur. "Ton quad n'est pas immatriculé. Tu n'as pas le droit de circuler avec ce véhicule sur la voie publique. Tu ne le récupèreras pas", explique un policier au jeune conducteur interpellé.

Le Sénat va créer un délit spécifique contre les rodéos

"Ces conducteurs sont dangereux parce qu'ils refusent souvent d'être contrôlés. Ils prennent la fuite rapidement, en mettant en danger les enfants qui peuvent circuler à côté d'eux", estime Alexandre Sel, commissaire de police lensois. Ces opérations ont lieu au moins une fois par semaine pour éviter les nombreuses conduites à risque. En France, plus de 15 300 rodéos ont été comptabilisés en 2017. Fin juillet, le Sénat devrait adopter la création d'un délit spécifique. Les auteurs de rodéos pourraient être punis de un à cinq ans d'emprisonnement dès le mois d'août. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne