Radars : contester sur internet est désormais possible

FRANCE 3

Désormais, si les conducteurs flashés par un radar automatique pensent être dans leur bon droit, ils pourront contester leur PV sur internet. Explications.

Des radars de plus en plus nombreux et de plus en plus modernes, des boîtiers qui se déplacent ou qui flashent par l'arrière, dans 21% des cas, ces contraventions sont contestées. Depuis hier, lundi 23 novembre, plus besoin de lettre recommandée. Cette démarche est désormais possible en ligne. Un site internet dédié, un formulaire à remplir, la procédure de contestation est simplifiée. 

Plus de 12 millions de fois

"Ça nous fera gagner du temps. C'est une bonne idée je trouve", note un passant au micro de France 3. Pour contester, trois motifs de requête sont possibles : "ce n'est pas mon véhicule", "je l'ai prêté" ou "je conteste l'infraction". Dans ce dernier cas, il faut impérativement payer 135 euros de consigne. Pour l'avocat spécialiste interrogé par France 3, c'est le remboursement qui risque de poser problème. L'année dernière, les radars ont flashé plus de 12 millions de fois sur les routes de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne