Radars : bientôt la chasse au défaut d'assurance

FRANCE 3

Les radars de vitesse vont aussi servir à traquer les conducteurs sans assurance. Un recoupement de fichiers permettra de les identifier puis de les verbaliser après une mise en garde. Le ministère de l'Intérieur estime à 700 000 le nombre d'automobilistes sans assurance en France.

Une infraction peut en cacher une autre. Désormais, en cas d'excès de vitesse ou de non-respect des feux tricolores, un radar détecte aussi si le véhicule est assuré. Après un flash, l'immatriculation est vérifiée au fichier des véhicules assurés (FVA). En cas d'absence dans ce fichier, une amende de 500 euros sera envoyée au propriétaire. Mais pendant quelques mois, le gouvernement privilégie la prévention.

"Ça devrait être fait depuis longtemps"

Une amende pour défaut d'assurance ? Les automobilistes semblent favorables à cette mesure. "De toute façon, il n'y a rien de plus dangereux que de rouler sans assurance. Donc oui, bien sûr, je suis d'accord", assure une conductrice. "C'est indispensable. Ça devrait être fait depuis longtemps, d'ailleurs", déplore une autre. La France rattrape son retard par rapport à ses voisins européens. Ce dispositif existe déjà en Belgique depuis 2013.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne