Piétons : sanction aggravée pour le refus de priorité

FRANCE 3

Les règles du Code de la route vont changer pour renforcer encore davantage la sécurité. Un conducteur qui refuse la priorité à un piéton pourra se voir retirer six points sur son permis de conduire, même s'il n'est pas pris en flagrant délit. 

La priorité est donnée aux piétons. Et pourtant, il est difficile de traverser sur ce passage piéton de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Une incivilité constatée au quotidien. "Les automobilistes n'ont peur de rien. Ils sont dans leur voiture. Ils n'hésitent pas à vous frôler, même si des enfants traversent le passage piéton", témoigne une habitante. L'an passé, 519 piétons ont été tués, plus de 11 000 personnes ont été blessées. 

L'automobiliste risque un retrait de six points sur le permis

Depuis le mercredi 19 septembre, en cas de refus de priorité à un piéton engagé, le nombre de points retirés sera majoré de deux points supplémentaires. Un automobiliste risque donc un retrait de six points s'il ne respecte pas la règle. "Je suis contre, parce que les piétons passent n'importe où, ils sont indisciplinés comme les cyclistes", râle un automobiliste. La constatation du refus de priorité pourra être effectuée par vidéo. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne