Orléans : l'ivresse sur la voie publique va coûter cher aux contrevenants

FRANCE 3

Certaines villes de France ont choisi de facturer les interpellations pour ivresse sur la voie publique, comme Orléans.

23h45 : la police municipale d'Orléans (Loiret) est informée qu'un homme en état d'ébriété erre sur la voie publique. Une procédure d'interpellation pour ivresse sur la voie publique est immédiatement enclenchée. L'homme doit être conduit aux urgences afin de déterminer si son état est compatible avec un placement en cellule de dégrisement.

Orléans, ville pionnière

L'homme devra aussi payer une amende. Jusque-là, la procédure est classique. À un détail près : "Il sera facturé à cette personne un montant de 120 euros qui va correspondre au nettoyage du véhicule, à la désinfection du véhicule éventuellement, et puis au temps passé par les agents sur cette interpellation", explique Isabelle Prouteau, adjointe au directeur de la police municipale d'Orléans. La municipalité facture la prise en charge des personnes en état d'ivresse, depuis 2015. Une première en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne