Limitation de vitesse à 30 km/h : le pari réussi de Grenoble

FRANCE 2

Début 2016, Grenoble (Isère) devenait la première commune de France à imposer une vitesse limitée à 30 km/h en centre-ville. Le 13 Heures dresse le bilan.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En 2016, la ville de Grenoble (Isère) était la première métropole de France à avoir levé le pied. La vitesse était limitée à 30 km/h sur 80% des voies de circulation. Une mesure qui continue de diviser les automobilistes. En pratique, les équipes du 13 Heures ont observé mardi 27 août une vitesse moyenne oscillant entre 40 et 50 km/h. Aucun chiffre n'existe sur l'évolution des contraventions, mais il y aurait peu de répression.

Une limitation globalement respectée par les automobilistes

Avec 2 véhicules sur 3 qui respectent la nouvelle limitation, les comportements semblent évoluer. Rouler moins vite diminue les nuisances sonores et la pollution de l'air. Le résultat d'une amélioration du parc automobile et d'une politique globale. "Les polluants essentiellement liés au trafic routier diminuent. Pour autant on ne peut pas attribuer cette baisse seulement aux actions portées localement (...), mais également à de nombreuses actions menées au niveau européen, national, régional", détaille Didier Chapuis du centre de qualité de l'air Auvergne-Rhône-Alpes. Une limitation de vitesse qui a également pour but de favoriser et protéger les cyclistes. Entre 2018 et 2019, le nombre d'usagers cyclistes a augmenté de 30%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne