Transports : que contiendra la loi sur les mobilités ?

FRANCE 3

La loi débattue à l'Assemblée nationale depuis lundi 3 juin comporte quelques changements à même d'impacter le quotidien des Français.

Des transports plus accessibles, moins coûteux et propres. C'est l'objectif ambitieux de la loi sur les mobilités, étudiée depuis lundi 3 juin à l'Assemblée nationale. Ce sera un marathon de 15 jours avec 3 500 amendements déposés. L'assurance de débats houleux notamment sur des sujets sensibles, en particulier celui de la vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires. Les présidents des départements pourraient avoir le droit de revenir à 90 km/h sur certains tronçons.

Prime aux salariés et interdiction des véhicules à essence

Plus consensuelle en apparence, la création d'un forfait mobilité. Les employeurs pourront proposer à leurs salariés une prime de 400 euros s'ils se rendent au travail à vélo ou en covoiturage. Certains élus veulent renforcer cette mesure en la rendant obligatoire. Côté pollution, la loi prévoit d'avoir pour objectif d'interdire à la vente les véhicules essence, diesel ou au gaz naturel en 2040.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne