Sécurité routière : un retour aux 90 km/h trop compliqué ?

France 2

De nombreux automobilistes attendaient ce moment. Depuis le jeudi 26 décembre, la loi permettant de revenir aux 90 km/h sur le réseau secondaire a été promulguée.

C'est un retour en arrière possible, mais qui s'annonce compliqué et onéreux pour les départements. Un relèvement des limitations de vitesse de 80 à 90 km/h est désormais possible sur certaines départementales avec l'entrée en vigueur de la loi sur les mobilités : une mesure très attendue par les automobilistes. "80, c'est trop lent, je pense qu'il y a des routes qui mériteraient d'être à 90", explique un usager.

Une condition au retour des 90 km/h

Désormais, les conseils départementaux qui le souhaitent pourront demander le retour des 90 km/h sur certains tronçons de route, à condition de pouvoir justifier de l'absence de risques supplémentaires pour les usagers. C'est une possibilité dont le président de Seine-et-Marne compte se saisir. "On n'a pas constaté qu'il y avait moins de décès avant qu'après l'instauration des 80 km/h, et, en plus, notre département est très rural et beaucoup de personnes ont été pénalisées par cette décision", explique Patrick Septiers, le président du conseil départemental de Seine-et-Marne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne