Sécurité routière : Édouard Philippe défend les 80 km/h

France 3

Édouard Philippe a défendu le premier bilan du passage de la limitation de vitesse à 80 km/h lundi 28 janvier, assurant que 116 vies avaient été épargnées sur les routes depuis juillet.

Édouard Philippe a tenu à rencontrer les grands accidentés de la route au centre de rééducation et de réadaptation de Coubert (Seine-et-Marne). Un lieu symbolique pour annoncer qu'il ne changera rien à la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Selon lui, cette mesure "produit des résultats". 189 vies ont été épargnées en 2018, même si 3 259 personnes ont encore perdu la vie sur les routes françaises.

Interprétation des chiffres

Depuis la mise en place de la limitation à 80 km/h, on note 116 morts en moins sur les routes. Le nombre de blessés graves a également diminué de 3 950 personnes en 2018. Une interprétation des chiffres remise en cause par l'association "40 millions d'automobilistes". Pour la Ligue contre la violence routière, cette mesure se justifie en revanche. En réponse aux détracteurs de cette limitation, Édouard Philippe s'en remet au grand débat national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne