Routes : les objectifs de la nouvelle limitation de vitesse

FRANCE 3

Le journaliste Jean-Christophe Batteria revient sur les objectifs de la mesure gouvernementale qui compte limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes secondaires sans séparation.

Édouard Philippe a défendu une nouvelle fois ce vendredi 16 mars sa décision de limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires sans séparation. Sur le plateau du 19/20, le journaliste Jean-Christophe Batteria revient sur l'intérêt de cette mesure. Il explique : "La sécurité routière espère épargner entre 350 et 400 vies chaque année, soit 10% du nombre des tués en 2017 sur les routes de France. Les routes secondaires sans séparation représentent 35% des routes, mais 65% des tués. La vitesse reste le deuxième facteur de mortalité sur les routes, derrière l'alcool et devant les stupéfiants."

Quelles limites en Europe ?

Quelques tronçons de route ont déjà testé cette limitation, mais les résultats n'ont pas joué sur la décision du gouvernement. Le journaliste poursuit : "Les automobilistes ont joué le jeu, on a perdu 5 km/h, mais il n'y a pas de résultat significatif en matière d'accidents. La plupart des Européens roulent à 90 km/h, excepté les Scandinaves et les Suisses qui roulent à 80. L'Allemagne et l'Autriche roulent à 100 km/h et sont pourtant les plus vertueuses en matière de sécurité routière. Le comportement des automobilistes est donc le facteur numéro 1 pour la sécurité".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne