Routes : le département de la Haute-Marne prépare son retour de 80 à 90 km/h sur une partie du réseau

Les employés de la Direction inter-départementale des routes de l\'Est remplacent un panneau de limitation à 80km/h, à Wittenheim, le 29 juin 2018.
Les employés de la Direction inter-départementale des routes de l'Est remplacent un panneau de limitation à 80km/h, à Wittenheim, le 29 juin 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

La Haute-Marne est le premier département à préparer le retour aux 90 km/h sur certaines de ses routes, a indiqué, vendredi à franceinfo, Nicolas Lacroix, président LR du département.

Le Premier ministre Edouard Philippe a fait marche arrière en proposant un assouplissement de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires. Les présidents de conseils départementaux pourraient avoir le droit de relever la vitesse maximale autorisée sur des tronçons particuliers. Cela va être le cas de la Haute-Marne, premier département à préparer le retour aux 90 km/h a indiqué Nicolas Lacroix, président LR du département, confirmant une information de RTL.

"Une demande forte des Haut-Marnais"

Le président LR du département a préparé une liste de 500 kilomètres de routes susceptibles de repasser aux 90 km/h dès que la loi sera définitivement votée. Nicolas Lacroix va la soumettre au vote de son assemblée départementale, ce vendredi après-midi. "C'était une demande forte des Haut-Marnais et j'en assumerai totalement la responsabilité", a-t-il indiqué. Sur franceinfo, le Premier ministre avait ouvert la porte à des dérogations aux 80 km/h, laissant les présidents des conseils départementaux "prendre leur responsabilité".

"D'un côté, il y aurait des présidents de département qui iraient dans le sens de plus d'accidents, plus de morts sur les routes et de l'autre, un gouvernement qui, lui, sauverait des vies ?", a réagi, agacé, Nicolas Lacroix.

C'est un sujet sensible, ce n'est pas si simple que ça et j'en assumerai toute la responsabilité.Nicolas Lacroix, président LR de la Haute-Marneà franceinfo

Le président de la Haute-Marne va donc ressortir les panneaux 90 km/h des hangars départementaux, mais aussi en racheter. "Dès lors que vous rentrez dans un système dérogatoire, vous devez installer des panneaux en plus grand nombre (...) Pour le département de la Haute-Marne, ce sera un billet de 100 000 euros", a déclaré le président du département. Pas de quoi renoncer. "Il va y avoir l'achat de quelques panneaux mais ce n'est pas le sujet principal, c'est vraiment attendu par la population haut-marnaise et par beaucoup de Français en France rurale", a conclu Nicolas Lacroix.

Vous êtes à nouveau en ligne