Radars : jackpot pour l'État

France 3

En 2019, l'argent des radars devrait rapporter plus d'un milliard d'euros à l'État. Soit une hausse de 12% par rapport à 2018, grâce notamment à la limitation à 80km/h.

2018 est une année record pour les radars. Les contrôles automatisés devraient rapporter 1,23 milliard d'euros de recettes en 2019, une hausse de 12%. 26 millions de flashs par an ont été rapportés, essentiellement sur des autoroutes. Le premier des radars est celui de Chamonix sur l'A40 qui flashe en moyenne 342 véhicules par jour. Le nombre de radars est pourtant toujours de 4 700. le premier installé en France date de 2003 dans l'Essonne. Il flashe chaque année près de 35 000 fois.

26 millions d'euros iront directement aux hôpitaux

Alors, où vont les recettes ? Les conducteurs de voiture sont mitigés. "L'État s'en met plein les poches et les routes sont toujours défoncées", remarque l'un d'entre eux. 92% sont reversés à la sécurité routière pour entretenir les infrastructures et financer les campagnes de sensibilisation. Les 8% restants, eux, servent au désendettement de l'État. La limitation de vitesse ramenée à 80km/h sur les routes secondaires devrait doubler le nombre d'infractions et augmenter les recettes. 26 millions d'euros iront directement aux hôpitaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne