Aménagement de la vitesse à 80 km/h : une limitation au cas par cas ?

FRANCE 2

Emmanuel Macron a évoqué un aménagement de la mesure sur la limitation de vitesse sur les routes secondaires. À quoi cela pourrait-il ressembler ?

Pouvoir rouler à 90 km/h. C'est ce que défend Michel Jouyet, maire de Vexin-sur-Epte (Eure), qui a rencontré Emmanuel Macron mardi 15 janvier. Pour lui, l'état du réseau est suffisamment bon pour ne pas avoir à réduire la vitesse. L'élu sait qu'il sera difficile de revenir sur la réforme, alors pour lui il faut aménager la vitesse selon les endroits. À quelques kilomètres, Didier Pinel, maire de la Neuve-Grange (Eure), espère une annulation pure et simple de la mesure entrée en vigueur en juillet 2018.

Moitié moins de morts en un an  

Chez les habitants, les avis sont partagés. "Je roule toute la journée avec ma voiture de service et à 80 km/h, on se traîne", déclare l'une d'entre eux. "Ça permet de mieux prévenir les accidents avec une vitesse plus faible", nuance un autre. En un an dans le département, le nombre de personnes tuées sur les routes a quasiment diminué de moitié, mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions car la mesure est entrée en vigueur il y a seulement six mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne