80 km/h : "Il y a peut-être eu une petite erreur stratégique de vouloir passer en force"

FRANCEINFO

Fabrice Hamelin, chercheur en sciences politiques et spécialiste des questions de sécurité dans les transports, est l'invité dans le JT du soir de franceinfo, dimanche 1er septembre.

Des cartes établies par la Ligue contre la violence routière montrent que revenir à 90 km/h sur des routes à double sens est dangereux, voire meurtrier. "Le choix des 80 km/h est basé sur des travaux scientifiques internationaux incontestables. C'est une mesure réclamée par des experts depuis 2013. Les routes où il y a une possibilité de vitesse et une infrastructure sûre posent problème", explique Fabrice Hamelin, chercheur en sciences politiques.

"D'un point de vue politique, il y a peut-être eu une petite erreur stratégique de vouloir passer en force sans discuter dès 2017 avec les représentants des collectivités territoriales et cette absence de dialogue s'est retournée contre le gouvernement", analyse ce spécialiste des questions de sécurité dans les transports.

24 millions pour changer les panneaux

Le changement des panneaux a coûté 24 millions d'euros. Fabrice Hamelin relativise ce coût en rappelant que "le coût de l'insécurité routière en terme de santé publique, c'est 50 milliards d'euros. La politique de sécurité routière c'est 9 milliards d'euros et les radars rapportent un milliard d'euros et leur destruction a coûté 500 millions".

L'assouplissement voulu par Édouard Philippe, juste avant les élections européennes, est discuté lundi 2 septembre à l'Assemblée nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne