80 km/h : coup de frein sur la mortalité ?

FRANCE 2

La vitesse maximale autorisée sur certaines routes nationales et départementales va passer à 80 km/h à compter du 1er juillet. Le décret a été publié ce dimanche 17 juin au Journal Officiel. 

C'est l'une des routes secondaires les plus fréquentées du département de l'Ain, mais aussi l'une des plus accidentogènes : une deux voies en ligne droite sur laquelle de nombreux automobilistes n'hésitent pas à doubler, malgré les voitures qui arrivent en face, la RD 1083 entre Lyon (Rhône) et Bourg-en-Bresse (Ain). Sur ce tronçon de 70 kilomètres, quatre morts, et 300 blessés ont été recensés l'année dernière, soit 10% des tués sur toutes les routes du département.

La moitié des tués se concentre sur 15% des axes routiers

Les automobilistes maitrisent mal leur vitesse sur cette route qui offre en apparence une bonne visibilité. Il n'est pas rare, selon les gendarmes qui y multiplient les contrôles, de constater des excès record : "Une personne a été contrôlée il y a environ six mois à 192 km/h", rapporte Stephen Cipreo, chef de groupe de l'équipe d'intervention de Bourg-en-Bresse. En France, la moitié des tués se concentre sur 15% des axes routiers, essentiellement de petites départementales. Des routes à double sens, sans séparateur central, où la vitesse maximale autorisée passera à 80 km/h à compter du 1er juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne