Les deux-roues peuvent circuler entre deux files dans 11 départements

FRANCE 3

Une expérience de quatre ans débute ce lundi sur les routes de France. Les motards peuvent pratiquer la remontée interfile sous certaines conditions.

Ce lundi 1er février, la législation de la conduite change dans 11 départements. Un test grandeur nature débute dans les régions Île-de-France, Rhône, Bouches-du-Rhône et Gironde : la remontée de file pour les deux-roues est désormais tolérée de manière très encadrée.

"98% des deux-roues motorisés pratiquent la remontée interfile. Ils le font de façon anarchique, sans aucune formation. [...] Notre expérimentation ne légalise absolument pas la conduite interfile : elle l'encadre dans des zones et des conditions particulières. Elle reste interdite ailleurs", explique à France 3 Emmanuel Barbe, délégué à la sécurité routière.

Sous quelles conditions ?

La remontée interfile n'est tolérée que sur autoroutes ou voies rapides avec terre-plein central. Le trafic doit être ralenti ou arrêté et les motards ne peuvent rouler à plus de 50 km/h, forcer le passage ou se doubler entre eux.

Les associations de deux-roues attendaient cette mesure. Les assurances, jusqu'à présent, considéraient qu'ils étaient en tort en cas d'accident. L'expérience doit durer quatre ans avant une possible généralisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne