Hausse de 4,3% du nombre de morts sur la route en avril

Sur le bord de la Nationale 7, dans la Drôme.
Sur le bord de la Nationale 7, dans la Drôme. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

En avril, 265 personnes ont perdu la vie, contre 254 à la même période l'année dernière, selon les chiffres publiés vendredi par l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière.

De mauvais chiffres. Le nombre de personnes tuées sur les routes de France a augmenté de 4,3% en avril 2015 par rapport à avril 2014, annonce, vendredi 15 mai, l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR).

En avril, 265 personnes ont perdu la vie, contre 254 à la même période l'année dernière. De mauvais chiffres qui "s'expliquent en partie par une hausse des accidents mortels de cyclomotoristes, de motocyclistes, et dans une moindre mesure, de celle des automobilistes."

Accidents et hospitalisations en baisse

Dans le détail, les accidents corporels ont chuté (-3,3%) pour atteindre 4 664 accidents, soit 161 de moins qu'en 2014. Le nombre de personnes blessées sur les routes a également diminué (-1,5%), avec 5 865 personnes touchées le mois dernier. Le nombre d'hospitalisations augmente, lui, de 1,5%. Ainsi, 2 136 personnes ont dû être hospitalisées plus de 24 heures après un accident de la route en avril 2015, contre 2 104 en avril 2014.

Cette nouvelle augmentation intervient alors que la mortalité routière est repartie à la hausse l'an dernier pour la première fois après douze années de baisse (+3,7%, 3 388 morts). Sur les quatre premiers mois de l'année, la mortalité routière grimpe de 2,5%, soit 24 personnes tuées de plus par rapport à la même période de l'année précédente. Les autres indicateurs sont, eux, à la baisse sur la même période : -8,2% pour les accidents corporels, -7,7% pour les personnes blessées, -7,4% pour les hospitalisations.