Départs en vacances : redécouvrir les itinéraires bis

France 2

Sur la route des vacances, il y a ces automobilistes qui font le choix des chemins de traverse. Les départementales sont aujourd’hui peu empruntées par les vacanciers. Reportage sur la Nationale 10 qui relie Paris aux Pyrénées.

Loin des embouteillages et des péages, ils sont rares les vacanciers à prendre le temps des plaisirs démodés de la route des vacances par la nationale. "Parfois, je prends l’autoroute. Quand c’est surchargé je prends les petites routes, le trajet est agréable", raconte ce vacancier. "On prend les petites routes pour découvrir les châteaux, les jardins, c’est très joli", ajoute une femme.

Les aires de camping-car loin de faire le plein

Sur le tracé de la Nationale 10, la route de l’Atlantique et de l’Espagne depuis Paris, via Montbazon (Indre-et-Loire), les aires de camping-car sont loin de faire le plein. Pourtant, ceux qui les fréquentent ne manquent pas d’arguments. "Les routes secondaires, c’est gratuit, et on fait tous les petits villages, on visite. Si un village nous plaît, on s’arrête, comme ici, ça nous plaît, on s’est arrêté", confie un touriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne