Automobile : les enfants ne sont pas assez bien attachés

France 2

Chaque année, des dizaines d'enfants âgés de zéro à quatorze ans perdent la vie en tant que passagers d'une voiture. Le plus souvent, l'accident arrive près de chez eux parce qu'ils n'étaient pas ou mal attachés.

Les trois enfants qui ont trouvé dans l'accident de route en Moselle dimanche soir n'avaient pas leur ceinture de sécurité. Les enfants avaient cinq, onze et quinze ans. Un bilan qui s'ajoute au nombre des jeunes victimes de la route qui a augmenté ces dernières années. 45 enfants ont été tués en voiture en 2015, 42 en 2014. Mercredi 5 octobre au Sénat, les associations ont lancé un appel aux pouvoirs publics pour renforcer la protection des plus jeunes dans les voitures.

Une TVA à 5,5% demandée

Elles réclament des mesures incitatives pour faire boucler les ceintures de sécurité des enfants, en particulier des contrôles supplémentaires. Tous les sièges auto pour les enfants ne se valent pas. Les tests pratiqués le démontrent alors les associations demandent aussi des tests comparatifs. Enfin, elles réclament que ces sièges soient vendus moins chers en baissant la TVA de 20% à 5,5%. Une incitation fiscale comme en Irlande, en Grande-Bretagne ou au Portugal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne