Solidarité : grâce au "Carillon", les SDF vivent un peu moins mal

Dans le XIIe arrondissement de Paris, des commerçants ont décidé d'ouvrir leurs portes au SDF. Ce réseau de solidarité se concrétise le soir par une soupe populaire inversée.

C'est une soupe populaire pas comme les autres. Ce sont les sans-abri qui ont préparé le repas. Sous la pluie parisienne, mais de bonne humeur, ils servent les habitants du XIIe arrondissement de Paris. JS, 37 ans, vit dans la rue depuis deux ans. Depuis quatre mois, il participe à ces opérations organisées par l'association "Le Carillon".

Un succès à Paris

Tout a commencé quelques heures plus tôt, au centre d'action social protestant. Avec ses compagnons d'infortune, JS est chargé de préparer la soupe du soir. Dans la cuisine, chacun a un rôle précis. JS surveille la cuisson. Une opération solidaire qu'il pilote avec des bénévoles du début à la fin. Dans le quartier, plusieurs commerçants ont décidé d'agir au quotidien pour leur venir en aide. Assis au chaud, les SDF peuvent en profiter pour échanger quelques mots avec les commerçants. Ils peuvent aller aux toilettes ou recharger leur téléphone portable. Cette initiative s'étend aujourd'hui à dix arrondissements de la capitale et devrait s'exporter à Nantes, Lyon ou Marseille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne