Froid : des élus ont dormi dans la rue avec des sans-abri

France 3

Avec ces températures glaciales qui touchent la France, la priorité est de protéger les personnes sans-abri. À Paris, une trentaine d'élus ont dormi dehors dans la nuit du 28 février au 1er mars pour lancer l'alerte.

Des élus de tous bords dans la rue la nuit du 28 février au 1er mars à Paris pour sensibiliser sur le sort des personnes sans-abri. Beaucoup se sont désistés, mais qu'importe, le message doit passer. "Depuis janvier 2018, seulement en Ile-de-France, nous avons déjà recensé 20 décès. C'est beaucoup trop", déplore Mama Sy, maire-adjointe à Étampes (Essonne).

La nuit dehors par -5°C

Pour certains, l'initiative des élus est insuffisante. "C'est déjà comprendre ce qu'ils vivent, juste sur une nuit. Eux, ils sont là pendant un an, deux ans, trois ans, dix ans", explique Abdelsalem Hitache, maire-adjoint du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). À 5h du matin, le réveil est difficile pour la douzaine d'élus qui a passé la nuit dehors par -5°C. Il y a quinze jours, près de 3 000 sans-abri ont été recensés à Paris. Les élus espèrent que de cette action naîtront des solutions durables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne