Coronavirus : des maraudes pour inciter les sans-abris à se faire dépister

France 2

Avec la crise sanitaire, les sans-domicile fixe sont encore plus vulnérables. Une équipe de l'hôpital de Valenciennes (Nord), qui organise des maraudes depuis plusieurs années, doit depuis deux mois faire de la prévention pour convaincre les sans-abris de se faire dépister.

Trois soirs par semaine, des infirmiers en maraude arpentent les rues de Valenciennes (Nord) pour tenter d'identifier d'éventuels malades du Covid-19 parmi les sans-abris. Ils proposent à chacun de se faire dépister. "On essaye de savoir s'ils ont déjà été testés, s'ils le souhaitent, s'ils ont des symptômes", explique Stéphanie Dordain, infirmière de l'équipe mobile Rimbaud, de l'hôpital de Valenciennes. 

Casser rapidement les chaînes de contamination

La santé n'est pas toujours la priorité des personnes vivant dans la rue. "Il n'y a pas que ça, parce que quand tu es dehors, c'est autre chose", résume Philippe, un sans-domicile fixe. Pour permettre à ceux qui vivent dehors de se protéger malgré tout, les infirmiers distribuent des masques, de l'eau et du savon en plus de la soupe et du pain. L'objectif de l'équipe est de casser les chaînes de contamination le plus tôt possible dans la rue. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne