Belgique : les SDF mis à l'abri de gré ou de force

France 3

Le froid a fait une vingtaine de morts en Europe, dont quatre en France. En Belgique, les autorités obligent les SDF à dormir à l'abri.

C'est une mesure radicale, inédite et qui fait débat en Belgique. Depuis dimanche 25 février, à Etterbeek, un arrondissement de Bruxelles, les SDF sont amenés au chaud de gré ou de force. Le maire ne veut pas être accusé de non-assistance à personne en danger. Il s'appuie sur une loi qui permet la détention administrative pour toute personne qui se met en danger sur la voie publique.

Dans un foyer ou en cellule

Dimanche soir, dix personnes ont été amenées dans un centre d'accueil. Lundi soir, elles étaient sept à accepter. Si ces personnes avaient refusé, elles auraient été placées dans une cellule d'un commissariat jusqu'à 7 heures du matin. C'est une décision qui divise les travailleurs sociaux. Beaucoup y voient une restriction des libertés individuelles. D'autres pensent que c'est acceptable si c'est temporaire et si c'est le seul moyen d'éviter des morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne