Salon de l'Agriculture : de forts enjeux économiques

Cette vidéo n'est plus disponible

Porte de Versailles à Paris, le Salon de l'Agriculture est lancé et vit son premier dimanche ce 26 février. Benjamin Delombre s'est rendu sur place pour prendre la température.

Les visiteurs du Salon de l'Agriculture viennent aussi porte de Versailles à Paris pour faire leurs courses sur place ce dimanche 26 février. "Le Salon de l'Agriculture, ce n'est pas seulement l'exposition des animaux de la ferme. Ici, sur 20 000 mètres carrés, ce serait même plutôt le salon de la gastronomie où l'Outre-mer présente ses meilleurs produits à des visiteurs très chanceux qui peuvent passer de la dégustation d'un Côtes-du-Rhône, avec modération évidemment, à quelques parts de kouign-amann, le très célèbre gâteau breton", explique Benjamin Delombre.

Joindre l'utile à l'agréable

Au-delà des réjouissances gastronomiques, il y a aussi de très forts enjeux économiques. "Un exposant me disait tout à l'heure que pendant les neuf jours du salon, il réalisait une bonne partie des commandes de cette année. Vous l'aurez compris, cette partie du salon est une bonne manière de joindre l'utile à l'agréable", conclut le journaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne