VIDEO. Les lycéens se mobilisent à nouveau pour Leonarda

ISABELLE SABOURAULT, PAULINE JACLIN et BRUNO GIRODON - FRANCE 2

Devant le lycée Charlemagne, à Paris, les avis des élèves sont mitigés sur ce blocus, certains désirant aller en cours.

Une dizaine d'établissements parisiens ont été bloqués, lundi 4 novembre au matin, par des lycéens de retour de vacances scolaires. Les syndicats UNL, Fidl et Unef demandent le retour en France de la collégienne rom Leonarda Dibrani, dont l'expulsion vers le Kosovo, le 9 octobre, a suscité une tempête médiatique et politique, et du lycéen Khatchik Kachatryan, expulsé le 12 octobre vers l'Arménie.

Devant le lycée Charlemagne, à Paris, les avis des lycéens sont mitigés sur ce blocus. Certains élèves demandent le droit d'aller en cours. Des grévistes se sont dirigés place de la République, scandant des slogans pour le retour des élèves expulsés. Pour le ministre de l'Education, Vincent Peillon, les manifestations sont légitimes, mais pas le blocus des lycées. Une manifestation est prévue mardi dans toute la France.

 

Vous êtes à nouveau en ligne