VIDEO. Affaire Leonarda : les lycéens doivent continuer à manifester, estime Placé

RTL

Pour le sénateur Europe Ecologie-Les Verts, il faut continuer à se mobiliser pour faire revenir la famille Dibrani du Kosovo.

C'est un coup de poignard à sa propre majorité. Jean-Vincent Placé, le président du groupe des sénateurs Europe Ecologie-Les Verts, a souhaité mardi 22 octobre que le mouvement lycéen en faveur de la collégienne Leonarda reprenne.

Comme RTL lui demandait si l'affaire était terminée, l'élu de l'Essonne a répondu : "non". "Il faut se mobiliser", a-t-il lancé. Il espère que "le mouvement des lycéens" reprenne. Les encourage-t-il à manifester? "Oui, bien sûr" car, selon lui, "le geste humain, naturel, c'était de faire revenir cette famille, vu les conditions de départ de la jeune femme", interpellée au cours d'une sortie scolaire dans le Doubs.

Le sénateur écologiste a renvoyé aux déclarations du Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, qui a demandé samedi que tous les enfants de la famille Dibrani puissent étudier en France. "Je n'ai pas un mot à rajouter", a glissé le sénateur. Pour lui, "on est arrivé quelque part à une espèce de fin de la Ve république. Est-ce que c'est normal que le président de la République, tout seul, annonce, un samedi à midi : 'Voilà, c'est ça l'arbitrage, circulez, y'a rien à voir, et la petite Leonarda, elle peut revenir toute seule'?"

Vous êtes à nouveau en ligne