Leonarda assure qu'elle va revenir en France : Fabius dit "non"

Leonarda Dibrani à Mitrovica (Kosovo), le 28 janvier 2014.
Leonarda Dibrani à Mitrovica (Kosovo), le 28 janvier 2014. (VISAR KRYEZIU / AP / SIPA)

Les Dibrani auraient changé de nom, notamment pour obtenir la nationalité serbe ou croate, et ainsi revenir plus facilement dans l'Hexagone.

Leonarda fait à nouveau parler d'elle. Expulsée en octobre 2013 vers le Kosovo, la jeune collégiène préparerait son retour en France, rapportent France Info et Valeurs Actuelles, mercredi 21 mai. 

D'après une note confidentielle rédigée par un service de l'ambassade de France au Kosovo, adressée au ministère de l'Intérieur et révélée par Valeurs Actuelles, la famille Dibrani aurait tenté de changer de nom, probablement pour obtenir la nationalité croate ou la nationalité serbe. Si tel était bien le cas, les Dibrani pourraient alors revenir en toute légalité en France, souligne l'hebdomadaire, en raison des accords entre la France et ces deux pays.

"On rentrera en France un jour ou l'autre"

Contactée mercredi par France Info, Leonarda, âgée de 16 ans, a confirmé que sa famille avait désormais "des papiers croates". Mais "on doit les renouveler. On attend que notre passeport soit prêt, et on est libres, on peut aller où on veut après. On rentrera en France un jour ou l'autre."

Toujours sur France Info, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'est toutefois montré catégorique : "On ne peut pas faire des fraudes à la nationalité. A partir du moment où il y a tentative de fraude, la réponse sera 'non'. C’est un non-évènement".

"Toutes les demandes de cette famille ont systématiquement été rejetées, et il n’y a aucune raison que ça change. Tout subterfuge utilisé pour contourner l’obstacle ne marchera pas. Il y a des règles légales qui continueront de s’appliquer. Et il n’y a pas de raison que ça change", a également confirmé l'entourage du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Vous êtes à nouveau en ligne