Rennes : la révolte se renforce

France 2

Depuis deux jours, des manifestants protestent contre la loi Travail et les violences policières dans la capitale bretonne. Reportage.

Ils sont venus braver l'interdiction de manifester. 500 manifestants se retrouvent alors bloqués sur une place du centre-ville de Rennes (Ille-et-Vilaine), ceinturés par un important dispositif policier. Après plusieurs sommations, les gaz lacrymogènes sont utilisés. Des caméras de surveillance sont vandalisées, quelques slogans et des dégradations mineures. "Quand il y a une violence sociale sans précédent en France, c'est normal que des gens se révoltent", témoigne un manifestant.

La ville reste sous haute surveillance

Hier soir, vendredi 13 mai, c'était une ambiance de guérilla urbaine : des petits groupes de casseurs, organisés, ont saccagé des rues du centre-ville, jusque tard dans la nuit. On en voit en train de briser la vitrine d'une banque qui avait tenté de se protéger. "On aurait dit une mini guerre", explique un témoin. Plusieurs symboles étaient visés : les banques, mais aussi de simples boutiques de vêtements. Ce soir, la ville de Rennes reste sous haute surveillance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne