Violences : les actes antisémites ont bondi de 74%

FRANCE 3

Le ministère de l'Intérieur a indiqué une hausse de 74% des actes antisémites, alors que trois actes de vandalisme ont eu lieu en quelques jours.

Les actes antisémites ont bondi de 74% en 2018. Après les croix gammées dessinées sur des portraits de Simone Veil et l'inscription "juden" sur un restaurant Bagelstein à Paris, des arbres plantés en la mémoire d'Ilan Halimi ont été vandalisés quelques jours avant un hommage qui devait lui être rendu. L'un d'eux a été sectionné à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), sur le lieu où le jeune homme a été retrouvé, sans vie, après avoir été torturé et brûlé par le "gang des barbares" en 2006.

"L'antisémitisme se répand comme un poison" 

"Il n'y a pas de mots pour décrire ça. C'est scandaleux ! On se demande comment sont fabriqués les gens pour en arriver là", se désole une habitante. "On doit laisser en paix les gens. Tout le monde doit vivre en harmonie, et pas de haine", confie une autre. "L'antisémitisme se répand comme un poison, comme un fiel. Il attaque, il pourrit les esprits, il assassine", s'est indigné le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne