VIDEO. Débat sur la "mode islamique" : Manuel Valls défend la position de la ministre des Droits des femmes


Valls, devant les députés, défend la position de sa ministre Rossignol sur le voile islamique
LCP / FRANCETV INFO

"On ne peut pas accepter que, dans nos sociétés, on veuille effacer la femme de l'espace public", a clamé le Premier ministre devant l'Assemblée nationale, mardi.

Manuel Valls a appuyé les propos de sa ministre des Droits des femmes après la polémique de ces derniers jours concernant la "mode islamique". Laurence Rossignol a dénoncé, mercredi 30 mars, les marques comme H&M, Uniqlo ou Dolce & Gabbana qui lancent tour à tour des collections de vêtements dits "islamiques".

"Il y a un moment où nous devons dire : 'Assez !'"

Devant les députés, mardi 5 avril, le Premier ministre a défendu sa ministre : "Derrière ce débat fondamental, il y a la question de la place de la femme, de l'égalité de la femme et l'homme dans nos sociétés. Et là où je vous rejoins, et où nous pouvons nous retrouver, c'est qu'en effet, pas seulement le voile intégral, mais une manière de revendiquer le 'voile islamique', une manière de le revendiquer comme un signe politique qui est adressé, jeté à la figure de la République, dans les quartiers (...), il y a un moment où nous devons dire : 'Assez !' On ne peut pas accepter que, dans nos sociétés, on veuille effacer la femme de l'espace public, lui nier son identité quelle que soit la forme", a poursuivi le Premier ministre, sous des applaudissements de plusieurs députés.

Vous êtes à nouveau en ligne