Saône-et-Loire : un membre d'une communauté œcuménique écroué pour des faits de viol et agression sexuelle

Un personne tient une pancarte \"silence\" pendant les rencontres européenns de Taizé, le 3 juillet 2018, à Basel (Suisse). 
Un personne tient une pancarte "silence" pendant les rencontres européenns de Taizé, le 3 juillet 2018, à Basel (Suisse).  (GODONG / AFP)

Cet homme âgé de 48 ans, arrêté jeudi et présenté le lendemain à un juge d'instruction, avait rejoint la communauté de Taïzé en 1989. 

Un frère de la communauté œcuménique de Taizé, située en Bourgogne-Franche-Comté, a été mis en examen pour "viol et agression sexuelle", a annoncé vendredi 18 octobre le procureur de la République de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Il a été écroué.

Cet homme âgé de 48 ans, arrêté jeudi et présenté le lendemain à un juge d'instruction, avait rejoint la communauté en 1989. Selon un membre de la communauté de Taizé, les autorités ont été "immédiatement averties" lorsqu'ils ont reçu le témoignage d'une victime.

Des faits qui ont duré "de nombreuses années"

Une femme avait décrit à un prieur "une forte emprise de la part d'un de nos frères, qu'elle accuse de manipulation et harcèlement, spirituel, psychologique et sexuel".  Les faits décrits auraient débuté en 2003 et "duré de nombreuses années".

Au mois de juin dernier, la communauté de Taizé avait déjà dénoncé au procureur de la République de Mâcon cinq cas d'agressions sexuelles sur mineurs commis dans les années 1950 à 1980 par trois frères. Deux des personnes ciblées sont mortes depuis plus de quinze ans.

Vous êtes à nouveau en ligne