Emmanuel Macron : des mesures contre "le séparatisme islamiste"

FRANCE 3

Emmanuel Macron était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) pour présenter les premières mesures d'un plan contre "le séparatisme islamiste". Il souhaite mettre l'accent sur la formation des imams en France.

La prise de position d'Emmanuel Macron était très attendue. Mardi 18 février, le président de la République était en déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) pour dévoiler les premières mesures de son plan de lutte contre le communautarisme. Le chef de l'État souhaite une plus grande transparence sur le financement des mosquées et l'interdiction pour les imams étrangers de prêcher en France. "Cette sortie de ce qu'on appelle l'islam consulaire est elle aussi extrêmement importante pour pouvoir réduire ces influences étrangères", a indiqué le chef de l'État.

L'influence étrangère au cœur des mesures

Emmanuel Macron annonce aussi la remise à plat de l'enseignement d'une langue maternelle par des intervenants étrangers au sein de l'école publique, cela concerne 80 000 élèves. Avec ces premières annonces, le président de la République met l'accent sur l'influence étrangère au sein de l'islam de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne