VIDEO. Mennel de "The Voice", "du symbole de la diversité au visage du complotisme"

Voir la vidéo
Francetv info

Une jeune femme de 22 ans, Mennel, a participé à l'émission "The Voice", samedi 3 février. Elle est remarquée pour sa voix, mais aussi parce qu'elle cache ses cheveux sous un turban.

Mennel, une jeune femme de 22 ans originaire de Besançon (Doubs), a participé à l'émission "The Voice" samedi 3 février et a repris Hallelujah de Leonard Cohen en arabe. Elle est remarquée pour sa voix, mais aussi parce qu'elle cache ses cheveux sous un turban. "Les uns la jugent trop couverte, les autres pas assez voilée", explique Sonia Devillers dans une chronique sur France Inter.

Les réseaux sociaux amplifient la polémique

En quelques heures, avec la diffusion d'anciens messages de la jeune femme sur les réseaux sociaux, elle passe du symbole de la diversité au symbole du complotisme, voire de l'islamisme. Après l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), elle avait notamment écrit : "Les vrais terroristes c'est notre gouvernement". La polémique s'intensifie sur les réseaux sociaux, et Mennel se retire d'elle-même de "The Voice", près d'une semaine après sa première prestation.

Vous êtes à nouveau en ligne